BILAN SAISON 2015-2016

Matchs joués

Passes

%

Passes

réussie

Duels gagnes

%

Duels gagnes

% aériens gagnés

Ballons

Récupér

Tacles

Par

match

%

Tacles réussis

Dégage

Défens

Intercep

Fautes

Subies

Fautes

Commi

Tirs

%

Tirs

Cadrés

Centres

%

Centres

Réussi

Dernière

Passe

Avt tir

 

16,8

32

69%

8,6

61,7%

63,4%

4,8

3,7

77,4%

4,2

2,6

1,5

1,7

NS

 

1,4

13%

NS

DJIKU Alexander

17,6

28,6

68,8%

2,4

48,3%

35,1%

4

1

66,7%

2,2

2,4

0,6

0,9

NS

 

1,6

27,6%

NS

CIONI Gilles

2

23,5

63,8%

3

333%

60%

3

1,5

100%

5

0,5

0

1,5

NS

 

0

 

0

JEBBOUR Yassine

32 ,7

38,6

75,4%

7,4

53,9%

44,7%

6,5

3,2

74,5

1,8

2,7

1,5

1,3

NS

 

2,7

19,1%

NS

PALMIERI Julian

18,5

41,2

72,2%

4,5

51,2%

42,6%

6

2,7

82%

3,5

2,3

0,4

1,5

NS

 

1,7

12,5%

NS

MARANGE Florian

26,9

38,3

73,2%

3,8

50,5%

48,5%

5,6

1,6

73,8%

4,9

2,5

0,4

0,9

NS

 

NS

 

NS

MODESTO François

29,6

28,1

81,7%

3,6

67,1%

67,5%

3,9

1,3

79,5%

7,3

1,8

0,6

0,6

NS

 

NS

 

NS

SQUILLACI Sébastien

22,7

31,4

73,6%

4,6

64,8%

47,7%

5,2

2

82,2%

4,9

2,8

1,5

0,5

NS

 

NS

 

 

PEYBERNES Mathieu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

28,3

38,7

80,4%

6,2

53,3%

58,3%

7

2,9

74,1

1,8

2,9

1,1

1,8

NS

 

0,8

9,1%

NS

CAHUZAC Yannick

25,6

44,9

86,1%

6,6

47,6

46,8%

8,9

1,8

76,1%

0,9

1,3

1,3

1,5

1,1

29,6%

NS

 

0,6

FOFANA Seko

21,1

44,3

78%

4,8

48,3%

64,1%

6

1,9

72,5%

1,5

1,8

0,8

1,8

NS

 

NS

 

NS

MOSTEFA Mehdi

7,8

31,1

72,8%

8,2

50%

51,2%

6,1

3,2

84%

1,4

1

1,2

1,4

1,2

55,6%

NS

 

0,5

COULIBALY Lassana

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

30

34,2

70,8%

4,4

39,9%

32,9%

5,5

1,6

79,2%

NS

1

1

1,1

1,2

60%

3,7

18,8%

1,8

DANIC Gael

14,4

38

82,4%

5,6

41,7%

26,1%

5,4

1,5

76,2%

NS

0,8

1,7

2

1

35,7%

0,6

37,5%

1,1

NGANDO Axel

7,9

45,3

78,2%

11

55,1%

50,9%

5,8

1,5

100%

1

1,2

4,3

1,9

1,5

58,3%

0,5

50%

2,8

DIALLO Sadio

15,7

23,7

72,6

6,8

38,2%

26,5%

4,9

1,3

50%

NS

0,7

2

1,7

2

40,6%

1,7

3,8%

1,1

KAMANO François

29,2

27,2

78,1%

5,9

36,4%

25,1%

4,5

1,2

76,5%

NS

0,8

1,8

1,8

1,9

33,9%

1,8

20,8%

1,1

AYITE Floyd

2,6

23,4

63,9%

6,5

35,4%

31,8%

3,5

1,5

75%

1,5

0,8

2,3

1,9

0,4

-

0,8

-

1,2

MABOULOU Christopher

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20,4

21,4

53,7%

8,3

39,6%

43,7%

1,6

NS

 

0,6

NS

2

2,3

1

42,9%

0,7

7,1%

0,5

BRANDAO

5,7

19,1

69,7%

4,6

29,9%

32%

1,2

NS

 

NS

NS

0,9

1,9

1

40%

1,4

12,5%

NS

RASPENTINO Florian

1,8

21

64,9%

6,1

26,2%

23,1%

1,1

1,1

50%

NS

0

0,6

1,4

1,1

100%

3,3

16,7%

1,1

ROMAIN Julien

 

 

PASSES PAR MATCH

 

1

Sadio DIALLO

45,3 / match

2

Seko FOFANA

44,9

3

Mehdi MOSTEFA

44,3

4

Florian MARANGE

41,2

5

Yannick CAHUZAC

38,7

 

 

 

 

% DE PASSES REUSSIES

 

1

Seko FOFANA

86,1 %

2

Axel N’GANDO

82,4 %

3

Sébastien SQUILLACI

81,7 %

4

Yannick CAHUZAC

80,4 %

5

Floyd AYITE

78,1 %

 

 

 

 

DUELS GAGNES PAR MATCH

 

1

Alexander DJIKU

8,6

2

BRANDAO

8,3

3

Lassana COULIBALY

8,2

4

Julian PALMIERI

7,4

5

François KAMANO

6,8

 

 

 

 

 

% DUELS GAGNES

 

1

Sébastien SQUILLACI

67,1 %

2

Mathieu PEYBERNES

64,8 %

3

Alexander DJIKU

61,7 %

4

Sadio DIALLO

55,1 %

5

Julian PALMIERI

53,9 %

 

 

% DUELS AERIENS GAGNES

 

1

Sébastien SQUILLACI

67,5 %

2

Mehdi MOSTEFA

64,1 %

3

Alexander DJIKU

63,4 %

4

Yannick CAHUZAC

58,3 %

5

Lassana COULIBALY

51,2 %

 

 

 

 

BALLONS RECUPERES PAR MATCH

 

1

Seko FOFANA

8,9

2

Julian PALMIERI

6,5

3

Lassana COULIBALY

6,1

4

Sadio DIALLO

5,8

5

François MODESTO

5,6

 

 

 

 

TACLES PAR MATCH

 

1

Alexander DJIKU

3,7

2

Lassana COULIBALY

3,2

 

Julian PALMIERI

 

4

Yannick CAHUZAC

2,9

5

Florian MARANGE

2,7

 

 

 

 

% DE TACLES REUSSIS

 

1

Sadio DIALLO

100 %

2

Lassana COULIBALY

84 %

3

Mathieu PEYBERNES

82,2 %

4

Florian MARANGE

82 %

5

Sébastien SQUILLACI

79,5 %

 

 

 

 

DEGAGEMENTS DEFENSIFS PAR MATCH

 

1

Sébastien SQUILLACI

7,3

2

François MODESTO

4,9

 

Mathieu PEYBERNES

 

4

Alexander DJIKU

4,2

5

Florian MARANGE

3,5

 

 

 

 

INTERCEPTIONS PAR MATCH

 

1

Yannick CAHUZAC

2,9

2

Mathieu PEYBERNES

2,8

3

Julian PALMIERI

2,7

4

Alexander DJIKU

2,6

5

François MODESTO

2,5

 

 

 

 

 

FAUTES SUBIES PAR MATCH

 

1

Sadio DIALLO

4,3

2

Christopher MABOULOU

2,3

3

Floyd AYITE

1,8

4

Axel NGANDO

1,7

 

 

 

 

 

 

 

FAUTES COMMISES PAR MATCH

 

1

Mathieu PEYBERNES

0,5

2

Sébastien SQUILLACI

0,6

3

Gilles CIONI

0,9

 

François MODESTO

 

5

Gael DANIC

1,1

 

 

TIRS PAR EQUIPES

TIRS PAR JOUEURS

 

 

TIRS PAR MATCH

 

1

François KAMANO

2

2

Floyd AYITE

1,9

3

Sadio DIALLO

1,5

4

Lassana COULIBALY

1,2

 

Gael DANIC

 

 

 

TIRS CADRES PAR EQUIPE

 

 

% TIRS CADRES

 

1

Gael DANIC

60 %

2

Sadio DIALLO

58,3 %

3

Lassana COULIBALY

55,6 %

4

BRANDAO

42,9 %

5

François KAMANO

40,6

 

 

RATIO BUTS/TIRS

Le ratio n'est pas si mal que ça et en tous les cas plus flatteurs que les tableaux figurant au dessus ,  ce qui nous laisse penser qu'avec un peu plus d'audace, l'attaque n'en aurait été que plus prolifique .

CENTRES PAR CLUB

CENTRES PAR JOUEURS

On constate que le Sporting pêche en matière de centre , Angers est certes derrière mais le SCO compense largement avec la qualité  ses coups de pied arrêtés .

Par contre à titre individuel, excellente copie rendue par Gael Danic , précédé par un ex bastiais...

 

 

CENTRES PAR MATCH

 

1

Gael DANIC

3,7

2

Julian PALMIERI

2,7

3

Floyd AYITE

1,8

4

Florian MARANGE

1,7

5

Gilles CIONI

1,6

 

 

 

 

% CENTRES REUSSIS

 

1

Sadio DIALLO

50 %

2

Axel NGANDO

37,5 %

3

Gilles CIONI

27,6 %

4

Floyd AYITE

20,8 %

5

Julian PALMIERI

19,1 %

 

 

 

 

DERNIERE PASSE AVANT TIR

 

1

Sadio DIALLO

2,8

2

Gael DANIC

1,8

3

Christopher MABOULOU

1,2

4

Floyd AYITE

1,1

 

François KAMANO

 

 

Axel NGANDO

 

 

 

 

Au niveau des satisfactions, outre la grosse saison de Jean Louis LECA, citons tout d’abord la révélation Lassana COULIBALY  lequel est :                                                2 ème joueur de l’effectif au niveau du nombre de tacles par match et en % de tacles réussis                                                                                                                   3ème au nombre de duels gagnés par match, au nombre de ballons récupérés également et en % de tirs cadrés . François Ciccolini n’aura pas à aller chercher loin le successeur de Seko Fofana .

 

 

 

Citons ensuite Alexander Djiku, meilleur joueur de l’effectif au niveau du nombre de duels remportés par rencontre ainsi qu’au nombre de tacles . Il est également 3 ème en terme de % de duels gagnés ainsi que sur les duels aériens . Enfin, il est le 4 ème joueur de l’effectif au niveau des dégagements défensifs ainsi qu’en terme d’interception . On le voit, Alexander est devenu un titulaire indiscutable au sein de la défense bastiais et  avec ces stats il peut également  s’avérer très utile s’il est repositionné dans l’axe .

 

 

 

Un grand regret ensuite, avec l’indisponibilité de Sadio Diallo lequel bien que n’étant pas encore revenu à son meilleur niveau a démontré de fort belles choses . Il est en effet le meilleur de l’équipe en ce qui concerne le nombre de passes distillées par rencontre, au niveau des fautes subies, en % de centres réussis, en terme de dernière passe avant qu’une frappe d’un partenaire soit déclenchée et plus insolite en ce qui concerne en % de tacles réussis . Ensuite, il est le meilleur joueur offensif au niveau du % de duels gagnés et du nombre de ballons récupérés par match. Et si cela ne suffisait pas, Sadio est le 2 ème joueur de l’effectif qui cadre le plus ses frappes.  Au vu de ce qui précède, cela laisse augurer de belles possibilités en vue de la saison prochaine à condition que le Guinéen soit cette fois ci épargné par les blessures.

 

 

 

Même si sa seconde partie de saison n’aura pas été à la hauteur de la première, Séko Fofana aura été le plus performant de l’effectif  en % de passes réussies, en nombre de ballons grattés par match. Ensuite il est le 2 ème au nombre de passes par rencontre .

 

 

 

Au rayons des confirmations, Sébastien Squillaci a montré que l’on pouvait toujours compter sur lui défensivement parlant déjà même si l’on ne doit pas omettre son doublé cette saison . Toto a été le meilleur en terme de % par rapport aux duels gagnés, de même pour les duels aériens et enfin par rapport au nombre de dégagements défensifs par rencontre, et sur ce dernier point il est le meilleur de L1 . Il a été celui qui a commis le moins de faute juste derrière Mathieu Peybernes

 

 

 

Gael Danic pour sa part a été celui qui aura distillé le plus grand nombre de centres par match (2 ème de toute la L1), de passes décisives (4) et celui également qui a le plus cadré ses frappes et le 2 ème joueur de l’effectif en ce qui concerne la dernière passe avant le tir d’un partenaire . Il est  également le 2 ème buteur de l’équipe.

 

 

 

 

Julian Palmieri s’il n’a pas effectué sa meilleure saison , a toutefois effectué une saison honorable . Il est le 2 ème joueur ayant récupéré le plus grand nombre de ballons, de même pour le nombre de centre distillés par rencontre .                                         La même remarque vaut pour Floyd Ayite qui a été un peu en retrait par rapport à la saison précédente, mais à sa décharge on dira qu'il a été très voire trop souvent livré à lui même à la pointe de l'attaque

 

Lorsque l’on regarde les statistiques de François Modesto, et si on les compare à ses partenaires de la défense centrale, il n’aura échappé à personne que Francè aurait peu continuer 1 saison de plus même si ses apparitions devaient être  revues à la baisse . Mais il a choisi de partir en pleine possession de ses moyens après avoir accompli un parcours plus que méritoire du haut de ses 38 ans .

 

 

 

Yannick Cahuzac, Mehdi Mostefa et Florian Marange ont également fait une saison plus qu’honorable comme en témoignent les tableaux ci-dessus . Le capitaine bastiais en progression ainsi qu’en témoignent ses stats par contre gagnerait s’il parvenait à mieux canaliser son énergie en certaines situations mais il ne doit en aucun cas perdre ce qui constitue son …ADN .

 

 


 

Au rang des déceptions, Brandao tout d’abord avec 3 buts et 2 passes décisives à son actif . 1 seul tir en moyenne par rencontre avec 42%  de frappes cadrées uniquement . A coté de cela il est après Alexander Djiku, celui qui remporte le plus grand nombre de duels par rencontre . Enfin à sa décharge, il évolue au sein d’une formation qui pointe à la 19 ème place au niveau des centres et lorsque l’on connait combien il peut être à l’aise dans la surface au lieu de batailler en dehors des 18 mètres , on a déjà un début d’explication .

 

 

 

Florian Raspentino, bien qu’ayant lui aussi pénalisé par une blessure n’aura pas eu l’occasion de briller, sa saison a été décevante tout comme celle de Christopher Maboulou ou encore Yassine Jebbour en qui les 2 entraineurs qui se sont succédés sur le banc bastiais n’ont pas trouvé le potentiel suffisant visant à le  positionner sur le flanc droit de la défense .

 

 


 

Enfin, Mathieu Peybernes Gilles Cioni  et  Axel Ngando ont essentiellement fait office de solution de remplacement mis à part le premier nommé  peut être qui aura bénéficié d’un temps de jeu supérieur mais il est vrai qu’il était difficile de passer devant Toto et Francè  pour le natif de Toulouse . Il  a rarement déçu et en a profité pour être le 2 ème joueur de l’effectif en % de duels gagnés et 3 ème en % de tacles réussis de même qu’ au niveau des dégagements défensifs .

Quand à Axel N’Gando et Gilles Cioni , ils se sont (entre autre) fait remarquer par la qualité de leurs centres juste derrière Gael Danic .

 

 



Jean Louis LECA . 1er Gardien de L1 au niveau des arrêts

9 ème au niveau des ballons détournés .

5 ème au niveau des ballons arrêtés + détournés .

Jean Louis est le 2 ème gardien de L1 en ce qui concerne le cumul balles arrêtées et stoppées en tenant compte du temps de jeu .